LE CHAMPIONNAT DE BELGIQUE S’EST OFFERT UN ENVOL PRINTANIER SUR LA PISTE DU KARTING DES FAGNES

LE CHAMPIONNAT DE BELGIQUE S’EST OFFERT UN ENVOL PRINTANIER SUR LA PISTE DU KARTING DES FAGNES

PRESS RELEASE – TKART – Sous le soleil et avec plus de 100 participants, le Championnat de Belgique de Karting a bien débuté dimanche à Mariembourg. François Bécamel, Ugo de Wilde, Elie Goldstein, Johan Sinty et Jentsen Adriaenssens sont, dans leurs catégories respectives, les premiers leaders de la compétition.


Programmé sur trois rendez-vous et réunissant six catégories, le championnat de Belgique de Karting new look a pris un envol de qualité ce dimanche sur un circuit de Mariembourg baigné par le soleil. Pas moins de 102 pilotes étaient au rendez-vous, preuve du côté attractif de la compétition. Si les favoris ont souvent répondu présent, ils ne se sont pas toujours imposés avec aisance. Ce qui promet pour la suite…

X30 Senior : et un, et deux, et trois… Bécamel !
Avec plus de 30 pilotes au départ, la catégorie X30 Senior s’annonçait comme la tête d’affiche de cette manche d’ouverture de la compétition nationale belge. Le public n’a pas été déçu… quand bien même c’est un jeune Français bien connu chez nous, puisque champion de la Belgian ASAF Karting Series 2013, qui s’en est retourné du côté de Lille avec l’intégralité de la mise. Facile vainqueur des deux manches qualificatives, François Bécamel a dû se cracher dans les mains lors de la finale… avant qu’une pénalité de 3 secondes soit attribuée à Maxime Potty suite à une irrégularité au départ. Résultat : Bécamel n’avait plus qu’à contrôler son avance sur un Benjamin Lessennes qui a attendu l’ultime confrontation de la journée pour se mettre en évidence, confronté le reste du temps à un châssis en mal d’efficacité. Notre représentant sur la scène internationale a néanmoins parfaitement profité des malheurs de plusieurs de ses camarades de jeu, dont Matteo Raspatelli (roue éprise de liberté) et William Godefroid (qui a fini dans le mur !) pour devancer de justesse le pénalisé Maxime Potty au terme de la finale. A l’addition des points de la journée (manches qualificatives et finale), ce même Potty parvenait néanmoins à conserver le meilleur sur Lessennes pour 3 petites unités, alors que Bécamel rendait une carte parfaite de 80 points. Les outsiders Benoît Philips et Lennert Van Bogaert ont complété le premier top 5 national de la saison.

X30 Junior : de Wilde et Roosens se partagent les honneurs
Du côté des X30 Juniors (13-16 ans), il n’y en a eu que pour Ugo de Wilde pendant la majeure partie de la journée, le Bruxellois remportant les deux joutes qualificatives avec autorité, en dépit d’une concurrence forte de 25 pilotes, et non des moindres. Lors de la finale, le double vainqueur subissait d’abord la loi de Ries Viverette, mais en ayant quitté son couloir au moment de l’envol, le jeune Louvaniste encourait une pénalité de 3 secondes. C’est dès lors à une bataille de tous les instants entre Ugo de Wilde, Kenny Roosens et Ulysse De Pauw que l’on assistait, Roosens en profitant pour accrocher une première victoire à son palmarès national 2015. Au cumul des résultats, c’est néanmoins de Wilde qui réalisait la meilleure affaire, scorant 76 points, contre 73 à Kenny Roosens et 67 à un Ries Viverette dont la pénalité a coûté cher. Ulysse De Paul échouait en 4ème position devant un Gilles Magnus compétitif mais jamais en mesure de s’imposer, Léo Bernard, Anthony Moonen et Tuur Stalmans. Quant au Français Milane Petelet, récemment lauréat sur la scène européenne, il n’a jamais été en mesure d’inquiéter les meilleurs Belges de la catégorie.

X30 Cadet : l’intégrale d’Elie Goldstein
De suspens, il n’y en a guère eu en X30 Cadet, la catégorie des 11-13 ans. Essais libres, qualifications, manches qualificatives et finale, Elie Goldstein a fait honneur à son célèbre patronyme en se montrant intraitable. Le tout avec le sourire. Keziah Manguette a bien tenté d’inverser la tendance, mais il était un peu court, ce qui le laissait trois fois au 2e rang. Auteur de deux top 3, Antoine Potty complétait le podium de la finale et celui du cumul de la journée, devançant les pourtant méritants Arthur Ronvaux, Tom Poty et un Valon Janssen handicapé par une exclusion en première manche, après que le pilote ait rencontré des ennuis mécaniques à même la grille de départ, pour ensuite regagner sa place durant les deux tours de formation. Ce qui est interdit par le règlement. Résultat : un zéro pointé en première manche qualif, et une suite de week-end compromise.

Mini : Johan Sinty trois fois plutôt qu’une
A la manière de Goldstein en X30 Cadet, Johan Sinty a tout gagné en Mini… en dépit d’un moteur ne donnant plus sa pleine mesure lors de la finale. Deux fois dauphin de Sinty lors des manches qualificatives, Alessandro Tudisca manquait hélas de souffle lors de la finale, qu’il achevait au 4e rang. Ce qui ne l’empêchait pas de pointer en 2e position au moment du décompte final, devant un Loris Randazzo monté en puissance au fil des courses. Très rapide, Darek Egyed s’offrait un triple podium qui le laissait… 4e du général cumulé, à égalité de points avec Randazzo. Quant à Noah Maton, une absence de top 3 ne l’a pas empêché de se classer 5e du jour devant Lorens Lecertua.

X30 Master : Gilles Smits meilleur Belge
Riche d’une dizaine de concurrents, la catégorie X30 Master a vu la totale domination d’un pilote étranger souhaitant rester anonyme, au point de bouder la cérémonie de remise des trophées. On retiendra dès lors que le ‘grand’ Gilles Smits s’est distingué en prenant une 2e place en finale et au cumul, ce qui lui a valu le titre de meilleur Belge. Il a devancé Julien De Bolle, qui a excellé en finale, Adrien Devert, malheureusement contraint à l’abandon lors de la dernière course du jour, et Pierre-Yves Corthals qui s’est battu comme un lion tout au long de la journée, se retrouvant néanmoins dans l’impossibilité de faire la différence.

X30 Shifter : Jentsen Adriaenssens était bien le plus fort
Vainqueur de la deuxième manche qualificative opposant les karts à boîte de vitesses, Frédéric Op de Beeck semblait être le seul pilote réellement en mesure de venir à bout de l’Anversois Jentsen Adriaenssens ce dimanche sur la piste du Karting des Fagnes. Hélas, un départ volé en finale lui valait 10 secondes de pénalité, de quoi permettre au premier vainqueur du jour d’aussi ajouter la finale à son palmarès. Adriaenssens devançait au bout des débats et au cumul des manches l’ancien champion Thomas Cypers et Olivier Palmaers, tandis qu’Op de Beeck devait se contenter de la 4e place. Il devançait néanmoins un Benoît Pécasse contraint à l’abandon lors de la seconde manche qualificative et un Corentin Grégoire malchanceux dès la première course de la journée.

Prochain rendez-vous national à Francorchamps le dimanche 17 mai.

Championnat de Belgique
19 avril : Mariembourg 
17 mai : Francorchamps 
9 août : Ostricourt (FR)

Infos complémentaires et résultats sur www.kpevent.net.